Publié par Paddythèque

Du 1er au 31 octobre 2010, Arts Le Havre investit divers lieux de la ville portuaire : le Pasino, la Villa Armand Salacrou, la Société des Régates du Havre, le Studio (cinéma d’art et d’essai), l’Art Hôtel, le Bassin du Commerce, le Portique (centre d’art contemporain), et le musée maritime et portuaire.

 

Jochen-Gerner.jpgEntre art contemporain et bande dessinée, la biennale Arts Le Havre crée les conditions d’un dialogue à voix égales entre les œuvres d’artistes comme Jean Michel Alberola, Wim Delvoye, Christophe Blanc, Pauline Fondevila, Franck Scurti ou encore Francesc Ruiz, et celles de Vaughn Bodé, Jochen Gerner, Ilan Manouach, Ruppert & Mulot, le collectif Atrabile...

► Rendez-vous vendredi 1er octobre pour l’inauguration de la 3ème Biennale Arts Le Havre à 17h au musée maritime et portuaire du Havre (chaussée Roger Meunier, Hangar 1, en accès libre) pour découvrir le musée éphémère dédié aux artistes de la biennale. 

 A cette occasion, Hervé Robbe et le Centre Chorégraphique National du Havre présentent une performance : Une maison sur la collineCe duo est inspiré de la matière chorégraphique du film du même nom, tourné par Hervé Robbe et Vincent Bosc à la Villa Noailles, conçue par l’architecte Mallet-Stevens en 1925. Il donne à voir une série d’interventions performatives construites en duo, une danse de personnages burlesques, aux actions et univers fortement influencés par le mouvement moderniste, le surréalisme et l’évocation imaginaire des années 30.

Vous pourrez aussi assister à cette performance chorégraphique le 2 octobre à 17h30 au musée maritime et portuaire du Havre (en accès libre). 

Elle sera suivie à 18h d’une rencontre animée par Alain Berland autour de « Vaughn Bodé et le graffiti dans la contre culture américaine des années 70 », avec Mark Bodé, Jace, Diksa et Konu.

 

[Visuel : Jochen Gerner, Abstraction, planche n° 30 / 60, encre noire sur support imprimé, 17,8 x 12,7 cm, 2010. © Jochen Gerner]


Commenter cet article