Publié par Paddythèque

Le CCC (Tours) a confié à l’artiste Claude Rutault le soin d’interroger l’une des plus importantes collections d’entreprise en France : celle de la Société Générale.


L'artiste conceptuel français Claude Rutault (né en 1941) a choisi d’exposer les œuvres de 17 grands photographes contemporains (*) au sein de ses « définitions/méthodes » (dm), dispositifs qui constituent le cœur de son travail.

Claude Rutault se revendique comme peintre. Un peintre dont la peinture existe principalement, depuis 1973, sous forme écrite grâce aux « définitions/méthode »: ces textes décrivent comment réaliser et mettre en place une œuvre de Claude Rutault. Elles reposent sur un principe très simple : peindre une toile de la même couleur que le mur. A partir de cet acte minimal, les « dm » de Claude Rutault proposent une infinité de réalisations possibles, comme autant de façons d’interpréter l’art. Sur les murs colorés considérés comme les toiles d’un peintre, les photographies de la collection Société Générale engageront un véritable dialogue avec la peinture.

Au CCC de Tours, des clichés de grands noms de la photographie internationale actuelle - largement représentés dans les événements internationaux de l’art contemporain (notamment lors de la récente FIAC ou lors de mise aux enchères de la collection Guerlain chez Artcurial le 24 octobre dernier) - seront exposés selon la définition/méthode de Claude Rutault intitulée « dm 145. légendes ».




(*) Photographies de : Renaud Auguste-Dormeuil (récent lauréat du Prix Meurice pour l’art contemporain), Valérie Belin, Marie Bovo, Elina Brotherus, Alain Bublex, Philippe Chancel, Stéphane Couturier, Danica Dakic, Luo Dan, Thomas Demand, Jean-Paul Dumas-Grillet, Werner Feiersinger, Werner Hannapel, Gábor Ösz, Philippe Ramette, Thomas Ruff et Anna-Katharina Scheidegger.


Articles connexes :


Commenter cet article