Publié par Paddythèque

A l’occasion du dixième anniversaire du prix  « Générations  » – initié par Obra Social Caja Madrid - qui consacre chaque année des artistes de moins de 35 ans de la scène contemporaine espagnole, le CENTQUATRE (104 rue d’Aubervilliers  - Paris 19) accueille la première rétrospective de ce projet de mécénat exceptionnel.

 

Ibon Aranberri« Déplacements » est une exposition réalisée pour fêter le 10ème anniversaire du projet Générations, Prix et Bourses d’art Obra Social Caja Madrid. Onze marqueurs de la création contemporaine en Espagne y participent : Lara Almarcegui, Ibon Aranberri, Sergio Belinchón, David Bestué et Marc Vives, Bleda et Rosa, Santiago Cirugeda, Pedro G. Romero, Dora García, Federico Guzmán, Cristina Lucas et Fernando Renes.

Sélectionnés par un jury international, ces onze artistes offrent au visiteur une vision du dynamisme de  la création contemporaine en Espagne. Photographie, installation plasticienne, vidéo, sculpture… autant de supports utilisés pour présenter des œuvres pour la plupart inédite à l’occasion de cette exposition.

Déplacements » met en exergue le thème de l’espace qui traverse l’Histoire de l’Art et inspire aujourd’hui encore la création la plus contemporaine. Tous les projets présentés dans cette exposition abordent ce sujet en approfondissant ses différents aspects. Avec des œuvres traitant de l’espace public et privé, de l’espace illusoire, de l’espace de la mémoire, de l’espace cartographique ou de l'espace urbain, les artistes de Déplacements mettent en évidence la richesse des approches qu’inspire ce thème dans l'art actuel. 

Ainsi, Lara Almarcegui proposera un travail photographique autour du concept de « ruines » destinée inexorable de tout bâtiment construit ; Ibon Aranberri nous parle de la mémoire du lieu évoquant la construction du barrage d’Itoiz ; Sergio Belinchon libérera de ses personnages tous plans du film Le Bon, la Brute et le Truand ; David Bestué et Marc Vives proposeront les transformations subies par un objet dans son parcours à travers l’espace intérieur et extérieur ; Bleda et Rosa utiliseront les typologies architectoniques pour interroger notre rapport au temps ; Santiago Cirugera proposera de nouvelles perspectives urbaines au travers une vidéo de ses interventions tout au long de l’année 2009 ; Pedro G. Romero proposera une installation où l’œuvre observée n’est pas celle que l’on croit; Dora Garcia développera l’imaginaire des visiteurs avec « La Pièce fermée » ; Frederico Guzman  s’inspirera de la posture zhang zhuan qui signifie « être planté comme un arbre » pour nous parler de l’union entre l’espace terrestre et l’espace céleste ;  Cristina Lucas  fera fi des règles géopolitiques et proposera une nouvelle lecture de nos frontières grâce à deux mappemondes du sexe et Fernando Renes, explorera le territoire du « foyer » et notre capacité à fantasmer nos espaces de vie.

 

[Visuel : Ibon Aranberri, Dam Dreams (Traversed), 2004-2010. 13 panneaux de signalisation métalliques. Dimensions variables. Courtoisie de l’artiste]

 

Commenter cet article