Publié par Paddythèque

Le 11 octobre 2010, le Prix Meurice pour l'art contemporain, d'une valeur de 20'000 euros, a été solidairement décerné à Eric Baudart et la galerie Chez Valentin, pour le projet « Atmosphères ».

 

Eric-Baudart.png« Je développe une pratique instinctive avec des choses qui m’entourent dans le but de faire apparaître des formes comme autant d’éléments représentatifs ou constitutifs d’une espèce de ciment élémentaire du monde. » (Eric Baudart)

Tout est jeu de matière, de texture, de reflet, d’illusion et de détournement. Entre nature et artifice, une certaine réalité nous apparaît et nous en appréhendons une autre, moins vraie, plus trompeuse. Ces images troublantes, propres à nous égarer, parviennent à nous faire perdre tout repère. 

Photographe à ses débuts, Eric Baudart s'adonne également à la sculpture et à l’installation. Il trace une voie poétique en changeant les lois physiques des objets ordinaires : il s'inspire notamment du scenario du « Big Rip » selon lequel la densité de l’univers augmenterait avec le temps...

Son projet intitulé « Atmosphères » est basé sur le principe d’un transfert de propriétés (pris au sens des propriétés « physiques »). Cinq objets distincts - sèche-cheveux, ventilateur, perceuse, réfrigérateur et téléviseur - sont plongés dans des aquariums contenant de l’huile. Ce changement de milieu avec l’apparition de forces tensio-actives qui en résultent crée les conditions d’un caisson d’observation pour une hypothétique expérience scientifique.

Ces cinq objets seront exposés en partie à la Fondation Ricard à partir du 6 janvier 2011.

 

Expositions d'Eric Baudart (sélection)

2009 : « Là où je suis n'existe pas », Printemps de Septembre, Toulouse (exposition personnelle)

« Phase Zéro / 96 Propositions spatiales », Galerie Serge Aboukrat, Paris

« Rien n'a rien à voir », Galerie Chez Valentin, Paris

« Quand la première ivresse des succès bruyants... », Château Guiraud, Sauternes

2008 : « Pétaflops », Galerie Chez Valentin, Paris (exposition personnelle)

« Miroirs d'Archimède », La Verrière, Hermès, Bruxelles, Belgique  (exposition personnelle)

 « Philippe Journo propose un parcours de 1600 M2 autour de deux artistes de sa collection », Place Vendôme, Paris

« Eric Baudart sur lʼinvitation de Madame Agnès Rein », Fondation Gilbert Brownstone, Paris

« Shapes of time », Biennale di Alessandria videofotografia contemporeana, Alessandria, Italie 

2007 : « Prix Campari », Fondation Antoine de Galbert, La Maison Rouge, Paris

« Intrusions », Le Petit Palais, Paris,

« Antidote », Galerie des galeries, Galeries Lafayette, Paris

« One », Galerie Espace MICA, Rennes

 

Commenter cet article