Publié par Paddythèque


La première édition d’Evento, le nouveau rendez-vous artistique et urbain de Bordeaux, s’est clôturée dimanche 18 octobre 2009 sur un bilan très positif. Durant dix jours, près de 390'000 Bordelais et visiteurs extérieurs ont fréquenté l’événement, principalement sur les quais (autour de la passerelle Foot Path, œuvre phare de Tadash Kawamata), puis dans toute la ville pour suivre l’itinérance des œuvres.
 

L’affluence constatée lors de ced dix jours, la diversité des publics et les différents retours (notamment issus des milliers de contacts établis par les 60 médiateurs de terrain) ont montré une forte adhésion des habitants et du public face à un événement gratuit dédié à la création contemporaine sous plusieurs formes : expositions, œuvres dans l’espace public, concerts, performances, rencontres, etc.

Evento a été créé avec, pour et à Bordeaux, en impliquant les acteurs locaux. Avec des œuvres spécialement imaginées pour elle, la ville a été une source forte d’inspiration  : Spill de Dennis Adams, Ne vous laissez pas consoler de Democracia avec les Girondins de Bordeaux ou Traveling music de Diller & Scofidio, Julia Wolfe avec le conservatoire...

Bordeaux a aussi été le théâtre d’événements inédits et uniques, comme l’installation impressionnante de Amos Gitaï à la Base sous-marine, ou encore une nuit musicale angolaise.
 

Un succès qui annonce une seconde édition en 2011

Alain Juppé, maire de Bordeaux, a annoncé lundi 19 octobre la tenue d’une seconde édition d’Evento en 2011, dont la forme et le type de direction artistique restent à définir. La manifestation a permis et permettra encore à l’art de s’immiscer dans le quotidien, souvent au travers de rencontres inopinées, faisant de Bordeaux un véritable territoire d’expérimentations.

Œuvre emblématique de cette première biennale, la passerelle Foot Path en pin maritime sera maintenue dans la mesure du possible, jusqu’à l’été 2010. Et, quatre pièces créées pour Evento font d’ores et déjà l’objet de propositions d’achat.

Par ailleurs, l’an prochain en Suisse, l’artiste Anri Sala présentera lors d’une grande rétrospective une œuvre prenant comme point de départ son travail bordelais créé autour de l’ancienne salle des fêtes du Grand Parc.


[Visuel : Kristina Solomoukha, Prairie des Girondins. © Mairie de Bordeaux, Frédéric Deval]


Articles connexes :



Commenter cet article

Denis 25/10/2009 12:51


En avant première sur un futur article, voici deux oeuvre vues à BDX :
http://idata.over-blog.com/0/05/80/93/Images-d-articles/France/Bordeaux/bdx015.jpg
http://idata.over-blog.com/0/05/80/93/Images-d-articles/France/Bordeaux/bdx016.jpg