Publié par Paddythèque

Après avoir été organisée à La Bellevilloise puis à La Grande Halle de la Villette, l’exposition internationale « Jeune Création » prend ses quartiers au Centquatre, du 4 au 8 novembre 2009. Lors de ce rendez-vous devenu incontournable pour de nombreux amateurs d’art contemporain, des œuvres inédites d’une soixantaine de jeunes artistes seront à découvrir.


Guillaume Légaré, Impossible ParcJeune Création est une association d’artistes qui a pour vocation de promouvoir la création plastique actuelle. Chaque année, elle organise à Paris une exposition internationale d’art contemporain réunissant une sélection de jeunes artistes français et étrangers (choisis parmi un millier de dossiers). Par ce biais, elle s’efforce de refléter la diversité et la vitalité de la création contemporaine émergente : peinture, sculpture, photographie, vidéo, installation, multimédia…

Héritière de la manifestation « Jeune Peinture » créée en 1949 à l’initiative de Paul Rebeyrolle, l’association est devenue « Jeune Création » en 2000. De nombreux lieux prestigieux ont accueilli son exposition : le Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris, l’espace Eiffel Branly, le Grand Palais et La Grande Halle de La Villette. De grands noms du monde de l’art y ont été associés : Daniel Buren, Gérard Fromanger, Bernard Rancillac, Jacques Monory, Jean-Pierre Raynaud… Et, plusieurs artistes qui ont récemment exposés à Jeune Création sont désormais bien présents sur la scène artistique : La Force de l’Art, expositions en galeries, centres d’art…


Les artistes de l'édition 2009


La sélection opérée parmi les très nombreuses propositions des candidats a été permise par ce qui fait la singularité de l’association Jeune Création : le jury est exclusivement constitué d’exposants de l’année précédente qui se sont fait élire en Assemblée générale pour organiser la présente édition.

Ont été retenus cette année : Arnaud Aimé (1979 / Nationalité française), Jérôme Allavena (1979 / Nationalité française), Estèla Alliaud (1986 / Nationalité française), Mariano Angelotti  (1977 / Nationalité italienne), Karem Arrieta (1964 / Nationalité française), Sandra Aubry (1980 / Nationalité française), Ilinca Balaban (1974 / Nationalité canadienne), Manon Bara (1985 / Nationalité française),  Pauline Bastard (1982 / Nationalité française), Tania Bedrinana (1973 / Nationalité péruvienne), Arnaud Bergeret (1981 / Nationalité française), Ghyslain Bertholon (1978 / Nationalité française), Nathalie Bibougou (1969 / Nationalité française), Filomena Borecka (1977 / Nationalités française et tchèque), Siegfried Bréger (1971 / Nationalité française), Enrico Centonze (1981 / Nationalité suisse), David Chaignon (1981 / Nationalité française), Raffaella Crispino (1979 / Nationalité italienne), Pauline Curnier Jardin (1980 / Nationalité française), Jean Denant (1979 / Nationalité française), Faustine Ferhmin (1980 / Nationalité française),  Isabelle Fremin (1978 / Nationalité française), François Génot (1981 / Nationalité française), Laura Gozlan (1979 / Nationalité française), Grégory Grincourt (1975 / Nationalité française), Gabriel Hernandez (1965 / Nationalité espagnole), Iseo (1975 / Nationalité coréenne), Filip Jonker (1980 / Nationalité hollandaise), Sojung Jun (1982 / Nationalité coréenne), Jean-Christophe Kerourédan (1964 / Nationalité française), Taegon Kim (1971 / Nationalité coréenne), Marketa Koreckova (1975 / Nationalité tchèque), Ledia Kostandini (1983 / Nationalité albanaise), Daniela Krajcova (1983 / Nationalité slovaque), Mehdi-Georges Lahlou (1983 / Nationalité française), Delphine Lecamp (1975 / Nationalité française), Guillaume Légaré (1976 / Nationalité canadienne), Emeric Lhuisset (1983 / Nationalité française), Hao Li (1973 / Nationalité chinoise), Benoît Ménard (1979 / Nationalité française), Sylviane Masson / 1971 / Nationalité française), Antoine Miserey (1978 / Nationalité française), Simon Nicaise (1982 / Nationalité française), Agata Nowosielska (1982 / Nationalité polonaise), Benjamin Nuel (1981 / Nationalité française), Stefan Papco (1983 / Nationalité slovaque), Orion Papleka (1975 / Nationalité albanaise), Malin Pettersson Oberg (1979 / Nationalité suédoise), Benoît Pingeot (1975 / Nationalité française), Romain Rambaud (1981 / Nationalité française), Sarah Schastok (1973 / Nationalité allemande), Sandra Schmalz (1978 / Nationalité allemande), Roosmarijn Schoonewelle / 1980 / Nationalité hollandaise), Anne Kathrin Schuhmann (1982 / Nationalité allemande), Grace Schwindt (1979 / Nationalité allemande), Marcelino Stuhmer / 1971 / Nationalités américaine et hollandaise), Aurélie Tomas-Bouil (1976 / Nationalité française), Sarah Trouche (1983 / Nationalité française), Sarah Tunnell (1983 / Nationalité américaine), Fabien Villon (1981 / Nationalité française), Ji-Eun Yoon (1982/ Nationalité coréenne), Siegfried Zeller / 1965 / Nationalité française).


Des vidéos, des dessins, des performances, de jeunes critiques et commissaires...

  • Un espace entièrement consacré à la vidéo accueillera des œeuvres de : Siegfried Bréger, Sojung Jun, Arnaud Aimé, Antoine Miserey, Daniela Krajcova, Hao Li, et Benjamin Nuel. Une vidéothèque à la carte sera également mise à la disposition du public. Elle permettra au visiteur de visionner à sa convenance les vidéos des artistes et de pouvoir ainsi approfondir ou découvrir leur travail.

  • Tous les artistes de l’édition 2009 ont été invités à proposer un ou plusieurs dessins d’un format identique. Ceux-ci seront présentés dans un espace qui clotûrera le parcours de l’exposition, et mis en vente à un prix unique (80 euros).

  • Cette année, l’accent sera mis sur les performances qui rythmeront le temps de l’exposition et exploiteront les espaces du centquatre : la compagnie chorégraphique tHEL danse de Gabriel Hernandez proposera « à dire rien qu’être à quoi dire », un dés-habillage à grande échelle le soir du vernissage. Mehdi-Georges Lahlou réalisera une « course de 8 kms en chaussures rouges à talon de 15 cm entre la tour eiffel et le centquatre » et développera également des actions quotiennes sur le lieu d’exposition. Le dimanche 8 novembre, la plasticienne Pauline Curnier Jardin présentera « Les Vraoums », un spectacle de cabaret burlesque. la performeuse Sarah Trouche, spécialiste du deséquilibre in situ, mettra son corps en jeu pour une série de performances expérimentales questionnant l’immédiateté avec le public.

  • Lorraine Hussenot, jeune commissaire, proposera un projet spécifique intitulé « The Forgotten Territories », réunissant des travaux de six jeunes artistes français et étrangers : Daniel Chust Peters, Jenelle Covino, Edouard Decam, Romain Erkiletlian, Miguel Angel Molina et Théophile Seyrig.

  • Pour la rédaction des cartels de l'édition 2009, Jeune Création a invité quatre jeunes critiques : Émilie Bouvard, Marie Frétigny, Constance Moréteau et Camille Paulhan, de l'association Portraits. Celle-ci est formée d’historiens d’art, de critiques, de commissaires indépendants et de professionnels du marché de l’art.


Le « Prix Jeune Création » et le « Prix Boesner »

Le « Prix Jeune Création » (une aide à la création de 1500 euros) et le « Prix Boesner » seront remis au cours de l’exposition par un jury indépendant constitué de personnalités du monde de l’art (artistes, galeristes, critiques d’art, institutionnels…).

En 2008, le Prix Jeune Création avait été remis à Zhenchen Liu par le jury suivant : Eric Corne (artiste et fondateur du Plateau), Thierry Davila (commissaire et conservateur au Mamco), Patricia Dorfmann (galeriste), Patrice Joly (critique, revue 02), Bernard Jordan (galeriste), Christophe Kihm (critique), Mathieu Mercier (artiste), Marie-José Mondzain (philosophe) et Yann Toma (artiste). La composition du jury 2009 est en cours.


Informations pratiques

Mercredi 4 novembre : Après-midi presse de 15h à 18h
Vernissage et ouverture au public à partir de 18h

Horaires d’ouverture du 5 au 8 novembre :
Jeudi et dimanche de 11h à 20h / vendredi et samedi de 11h à 23h

Entrée : 5 euros / tarif réduit : 3 euros

Centquatre - 104 rue d’Aubervilliers / 5 rue Curial 75019 Paris
M° Stalingrad (ligne 2), Crimée ou Riquet (ligne 7)


[Visuel : Guillaume Légaré, Impossible Parc, 2009. Bois, peinture. Dimensions variables. © Guillaume Légaré]



Commenter cet article