Publié par Paddythèque

« Macadamisme » est un nouveau rendez-vous d’art contemporain qui présente différents talents réunis autour du thème de l’Urbain. Au programme de cette première édition (organisée du 15 au 17 avril 2011) : street art, peinture numérique et photographie. 


Peter Mc Lane.jpg
Cette année, Fazer, Peter Mc Lane et Thibault de Puyfontaine présentent une quarantaine d'œuvres dans un lieu inattendu : une ancienne crémerie, située au cœur de Paris.


Les trois artistes

David Sanna Aka. FAZER (né en 1975 à Antibes) est un peintre français, spécialiste dans l'art du graff depuis une quinzaine d'années. Il exerce aujourd'hui cet art pour différentes actions (humanitaires, sociales, éducatives...) et expose régulièrement en France. Il exploite une large gamme d'outils (aérosols, feutres, couteaux) et de supports (murs, toiles, récupérations, cellophane).

Peter Mc Lane travaille avec une tablette graphique, un stylus et le logiciel Painter. Il applique la gestuelle du peintre à l'outil numérique. Cette technique lui permet de « peindre » sans limite, en donnant libre court à son imagination sans aucune contingence matérielle et en totale liberté. De la retouche photographique à la création pure, il explore toutes les possibilités que les nouvelles technologies mettent à sa portée. Parmi elles, le vectoriel, la 3D, les fractales, les inclusions photos, la vidéo, autant de categories reconnues et instaurées par les instances de l'art numérique. Peter a choisi le parti de mélanger sa « peinture numérique » en haute définition avec des éléments photographiques personnels, qu'il transfère aussi bien sur une toile, sur Dibon que sur un écran plasma.

C’est au cœur d’une nuit colorée, dans les senteurs d’Afrique tantôt suaves, tantôt fortes, que nous convie Thibault de Puyfontaine (né à Clichy en France en 1980, vit et travaille à Paris). Son parcours est celui d’un papillon de nuit, attiré par les ampoules et les néons. Ses images créent ensemble une nouvelle cité. Nous n’avons plus de repères pour savoir si nous sommes en Egypte ou au Mozambique. Nous sommes au cœur de la somme de toutes ces villes. Une ville qui n’existe pas. Une ville rêvée, au cœur de la nuit.


Crémerie de Paris
11, rue des Déchargeurs
75001 Paris 

Vendredi 15 de 10 à 19h
Samedi 16 de 10h à 20h
Dimanche 17 de 10h à 18h

Entrée libre et gratuite

[Visuel : Peter Mc Lane]

 

Commenter cet article