Publié par Paddythèque

Dans_la_salle_de_projection_du_studio_1954_-_Bernard_of_Hol.jpgA l’occasion de l’anniversaire de la célèbre icône Marilyn Monroe, et de la sortie du livre de Bernard of Hollywood (Marilyn Intimate Exposures), Stéfanie et Maurice Renoma présentent une exposition unique dans leurs boutiques parisiennes. Ils se proposent de vous faire découvrir la femme solitaire cachée derrière la star.

 

A travers une sélection de photos inédites, une scénographie originale et une collection de vêtements, deux visions de la vie intime de Marilyn Monroe s’opposent et se complètent en jouant sur la dualité masculin/féminin.

Chez Komplex Store, Stéfanie Renoma dévoile la modernité décomplexée du mythe de Marilyn en exposant des clichés encore jamais vus du célèbre photographe Bernard of Hollywood, qui l’immortalisa dans les moments les plus cruciaux de son existence.

Stéfanie Renoma s’est inspirée du look de la star, qui a su imposer une vision de la mode moins monolithique, plus libre et informelle, et présente une série limitée de pièces incontournables de la parfaite icône d’aujourd’hui. Le site stefanie-renoma.com hébergera une galerie d'œuvres de Bernard of Hollywood accessibles à la vente en ligne.

Dans la boutique Renoma, le créateur parisien Maurice Renoma nous montre un nouveau visage de Marilyn, celui qui reste quand le masque du glamour tombe : la femme complexe,timide, touchante, troublante et seule. La solitude immense d’une femme qui pense n’avoir jamais été aimée. Marilyn Monroe a côtoyé beaucoup d’hommes et a été façonnée par eux : James Dougherty, Johnny Hyde, Joe DiMaggio, Arthur Miller, Yves Montand, Frank Sinatra, Clark Gable, Dean Martin, … et les frères Kennedy. Des hommes dont le style, l’allure chic et décontractée séduisirent Renoma, qui s’inspira d’ailleurs du président des Etats-Unis pour quelques premières créations vendues à la boutique qui s’appelait alors … White House.

 



« Malgré le succès qui m’environne aujourd’hui, je sens que c’est toujours avec son regard terrifié que je contemple le monde. Elle ne cesse de répéter ‘je n’ai jamais vécu, je n’ai jamais été aimée’ , et souvent il m’arrive de me tromper et de croire que c’est moi-même qui prononce ces mots. » — Marilyn Monroe, 1954

« Mon corps était plutôt un ami mystérieusement apparu dans ma vie, un ami détenteur d’un pouvoir magique. » — Marilyn Monroe, 1954

 

Marilyn Monroe, seule

Exposition du 11 mai au 25 juillet 2012

Du mardi au samedi de 10h à 19h

Vernissage le jeudi 10 mai 2012 de 18h à 21h

 

Renoma

129 bis rue de la Pompe - 75016 Paris

www.renoma.paris.com

 

[Visuel : Dans la salle de projection du studio, 1954. Photo libre de droits © Bernard of Hollywood]

Commenter cet article