Publié par Paddythèque

Lors de la 9ème édition de la Nuit Blanche, La Paddythèque vous fera part - via Twitter - de ses impressions sur  le site officiel de la manifestation (Jean-David Boussemaer fait partie des 20 tweet-reporters sélectionnés par la ville de Paris). En attendant, voici une sélection de coups de cœur...

 

Nuit-Blanche-2010.jpgSecteur Centre (Marais, Cité, Saint-Louis)

  • Fayçal Baghriche, Snooze, 2004-2010. 300 radio-réveils sont installés sur des étagères dans la cour de l'Hôtel d'Albret (31, rue des Francs-Bourgeois, Paris 4)
  • Pierre Bismuth, Le Psy, l'Artiste et le Cuisinier, 2010. Happening public organisé au musée d'Art et Histoire du Judaïsme (71, rue du Temple - Paris 3). De 19h à mlnuit.
  • Céleste-Boursier-Mougeot, Harmonichaos, 2000. La salle des gardes de l'hôtel de Lauzun (14, quai d'Anjou Paris 4) accueille 13 aspirateurs modifiés en instruments de musique...
  • Keren Cytter, Four Seasons, 2009. Projetée dans la salle du théâtre de la Ville, la vidéo met en scène un homme et une jeune femme qui fait irruption dans son appartement... De minuit à 7h.
  • Jacqueline Dauriac, Ombres Fantômes. Installation lumineuse sous la rosace du transept nord de l'église Saint-Eustache. 
  • Brice Dellsperger, Body Double 22, 2010. Vidéo projetée dans la grande salle du théâtre du Châtelet. Celle-ci reprend des scènes d'Eyes Wide Shut de Stanley Kubrick montées dans le désordre. Jean-Luc Verna y interprète plusieurs rôles, y compris ceux des 2 principaux acteurs. De minuit à 7h.
  • Thierry Dreyfus, Offrez-moi votre silence - n°5...........41398, 2010. L'artiste éteint toutes les lumières de la façade de la Cathédrale Notre-Dame et fait de l'intérieur un « poumon de lumière ». De 19h30 à 4h.
  • Ariane Michel, La Ligne du dessus, 2010. Des mouvements chorégraphiques d'animaux sont projetés dans la cour de l'école Saint-Louis en l'Ile.
  • Michelangelo Pistoletto, Aimer les Différences, 2010. La phrase « aimer les différences » est écrite en 20 langues, en néons colorés sur la façade de l'Hôtel de Ville de Paris. 
  • Puse Muse, La Grande Pictophonie - une symphonie visuelle monumentale pour 72 joystickeurs, 2 chefs d'orchestres, un méta-instrumentiste et le grand orgue de l'Eglise Saint-Merry (78, rue Saint-Martin - Paris 4 - de 19h à 5h).
  • Erik SamakhLucioles, 2010. Installation. Un nuage de grains de lumière brille dans la nuit, restitution de l'énergie solaire emmagasinée lors de la journée.
  • Sarkis, Bertrand Gadenne et Louis Dandrel font échos aux Nymphéas de Monet à l'Orangerie (Jardin des Tuileries, de 19h à 1h). 
  • Tino Sehgal, Kiss, 2004. Deux danseurs évoluent dans l'espace de la Cour vitrée de l'Ecole des Beaux-Arts et mettent en scène des baisers célèbres dans l'histoire de l'art du XXème siècle. 

 

Ailleurs à Paris

 

Commenter cet article