Publié par Paddythèque

Lieu d’exposition de l’abstraction sous toutes ses formes et dans tous ses courants, le Salon Réalités Nouvelles réunit chaque printemps, quatre cents artistes d’horizons variés et internationaux.

 

Michel Clolus

Depuis 1947, les artistes du Salon Réalités Nouvelles assument leur autonomie. La sélection et l’accrochage rigoureux expriment une sensibilité en évolution permanente portée par ce groupe depuis son origine. 

Preuve de sa vitalité, le salon a su exposer aussi bien Theo Van Doesburg, Sonia Delaunay que Pierre Soulages, Ellsworth Kelly, Olivier Debré, Alan Davie, Louis LeBrocquy, Bram Van Velde, Geer Van Velde, Aurelie Nemours, Nicolas Alquin, Geneviève Asse, François Rouan, Eugène Leroy, Gérard Traquandi, Per Kirkeby ou Isabelle Waldberg pour n’en citer que quelques uns...

Chaque édition est un pari pris par les artistes organisateurs : montrer et servir chacun d’eux, leur laisser le soin de revendiquer aussi bien l’appartenance à un groupe homogène défini qu’un engagement singulier et solitaire dans les questions et les choix plastiques qui les lient à l’abstraction.

Historiquement centré sur la peinture et la sculpture, le Salon Réalités Nouvelles est ouvert à tous les médiums. Il s’ouvre cette année plus largement à la photographie, tout en continuant à proposer une section aux jeunes artistes des écoles d'art (Ensba Paris, Esad Saint-Etienne, Ensp Arles, Erba Rennes, Universités Paris I et Paris VIII…).

 

Le Salon Réalités Nouvelles en quelques dates

1931 : Fondation de l'association “Abstraction-Création“, qui fait la synthèse de “Cercle et Carré“, de Michel Seuphor et Joaquin Torres-Garcia, et “Art Concret“ de Théo Van Doesburg.

1937 : “Abstraction-Création“ cesse ses activités.

1939 : “Réalités Nouvelles“, exposition du groupe “Renaissance plastique“, ensemble d'oeuvres choisies par le critique Yvanhoé Rambosson et l'antiquaire Frédo Sidès à la Galerie Charpentier, à Paris.

1946 : L'association “Abstraction-Création“ devient l'association “Salon des Réalités Nouvelles“. Comité présidé par Andry-Farcy, conservateur du Musée de Grenoble, avec Nelly Van Doesburg, Marie Cuttoli, Raymond Cogniat, Jean-Louis Barrault, Paul Viard, et Frédo Sidès, fondateur.

Exposition d'Art abstrait, Concret, Constructivisme, Non figuratif, au Palais des Beaux Arts de la Ville de Paris, dédiée à la mémoire de Robert Delaunay, Théo Van Doesburg, Duchamp-Villon, Eggeling, Otto Freundlich, Kandinsky, Lissitsky, Malevitch, Mondrian, Rossiné, Sophie Taeuber-Arp, Georges Valmier, et du critique Yvanhoé Rambosson, tous disparus.

1947 : Révision des statuts et nouveau comité : Frédo Sidès président fondateur, Auguste Herbin vice-président, Félix Del Marle secrétaire général, H. Bérard trésorier, et les membres : Arp, Besançon, S. Delaunay, Dewasne, Gleizes, Gorin et Pevsner.

1er Salon des Réalités Nouvelles, organisé avec le concours des “Amis du Musée de Lille“, Palais des Beaux Arts de Lille.

1947-1948 : Boumeester, Bryen, Hartung, Poliakoff… rejoints par Atlan, Mathieu, Soulages, Wols… provoquent un débat sur la (ou les) définition(s) de l'abstraction.

1948 : Premier Manifeste du Salon des Réalités Nouvelles [paru en 1949]. Départ de Sonia Delaunay.

1956 : Robert Fontené succède à René Massat. Révision des statuts : toutes les tendances de l'abstraction sont représentées au Salon.

2011 : 65e édition du Salon Réalités Nouvelles au Parc Floral de Paris.

 

Informations pratiques

Parc Floral de Paris - Esplanade du Château de Vincennes

Route de la Pyramide - 75012 Paris

Vernissage : samedi 9 avril de 18h à 22h

Entrée libre du dim. 10 au dim. 17 avril 2011, de 11h à 19h30

 

[Visuel : Michel Clolus, Sans titre, 2010, acrylique sur toile marouflée sur bois, 130 x 112 cm]

 

Commenter cet article