Le street-art encore appelé l’art urbain existe depuis plusieurs années. Partout dans le monde certains artistes n’ont trouvé que la rue pour s’exprimer, bien que cela fût considéré autrefois comme du pur vendalisme. Les artistes urbains étaient des mauvais exemples, des délinquants qui salissaient les murs des rues. Mais grâce à leur détermination pour leur savoir faire, ils se sont imposés petit à petit jusqu’à ce que cela devienne un vrai art reconnu. Plusieurs créations sont aujourd’hui emblématiques et connues dans le monde entier pour leur beauté particulière.

Les plus connus en France

Sur les murs, à côté des plaques de signalisation, chaque artiste fait son choix. Certains choisissaient des zones très inconfortables et même souvent dangereux tels que le haut des immeubles. Mais c’est aussi ce qui fait la spécialité de chacun, et qui les rend inoubliables.
Ernest Pignon-Ernest (1971) est le pionnier du street-art en France, et se faisait reconnaitre par ses affichages grandioses sur les rues de la capitale. Franck Slama surnommé Invader est un autre artiste urbain, qui a laissé ses marques (petits extraterrestres en mosaique) dans plusieurs villes du monde. Monsieur Chat d’Alice au pays des merveilles est également visible dans le pays, et à des endroits vraiment difficiles d’accès. Et pour parler d’art international, Jean-François Perroy surnommé Jef Aerosol reste inoubliable pour sa grande fresque parisienne qui impose l’admiration et le silence « Chuuut ». Mais il n’y a pas que des hommes dans le street-art, et Miss Tic l’a prouvé dans les années 85 avec ses dessins, calligraphies, proses, et épigrammes pleins de poésie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *