Les véhicules avec chauffeur sont des moyens de transport de passagers, disponibles uniquement sur réservation, avec un conducteur qualifié. Vous avez besoin de considérer quelques conseils si vous cherchez à devenir chauffeur VTC.

Les avantages de devenir chauffeur VTC 

L’acronyme VTC s’est popularisé de 2010 à 2014, proposant un service de voitures touristiques avec le chauffeur. Encore faut-il être inscrit au registre des exploitants de voitures de tourisme selon le ministère du tourisme. Depuis, cette profession a beaucoup progressé, avec plus de 7000 sociétés de VTC en activité en France. Les VTC sont également connus sous le nom de voitures de transport avec chauffeur, le nom évolue avec le temps, et les services ont également évolué. Il est devenu facile de se déplacer, il suffit de réserver une voiture privée avec chauffeur, et c’est parti. Le service VTC ou le chauffeur VTC permet de voyager facilement dans un pays et d’explorer ses magnifiques endroits et destinations avec facilité et confort.

En tout cas, le métier de conducteur VTC demeure une option intéressante pour ceux qui restent sans emploi. En effet, il s’agit d’une profession qui vous garantit un revenu décent, quel que soit votre statut. Cependant, afin de bien cerner les enjeux de cette activité, il est fortement recommandé de bénéficier d’une formation pour devenir chauffeur VTC. Se lancer dans le métier de chauffeur VTC comporte un certain nombre d’avantages. Tout d’abord, cette activité est lucrative. De plus, ce métier vous offre une possibilité d’évolution, puisque vous avez la chance de créer par la suite votre propre flotte de VTC.

Comment devenir chauffeur VTC ?

Tous ceux qui souhaitent devenir chauffeur privé doivent prendre le temps de se renseigner sur toutes les démarches et les qualifications requises pour devenir chauffeur VTC. Il y a certaines conditions à remplir avant de commencer. Vous devez avoir un certificat de premiers secours. Vous devez passer un examen médical avec un rapport médical positif. Un certificat de bonne vie et mœurs doit également être inclus dans le bulletin d’information. Un permis de conduire est également requis.

L’activité de VTC vous permet de choisir entre plusieurs formes juridiques en fonction de votre projet professionnel, que vous soyez prêt à devenir un VTC travaillant avec des clients privés indépendants ou avec une plateforme (Uber). En général, le statut juridique le plus utilisé par les chauffeurs de VTC est la société par actions simplifiée, car elle présente un certain nombre d’avantages. Pour exercer correctement la profession de VTC, vous devez obtenir une carte professionnelle de VTC (ou équivalent). La carte professionnelle de VTC est délivrée après avoir réussi le concours de VTC, qui a lieu généralement une fois par mois.

Pour vous préparer au mieux à ces différents tests, il est fortement recommandé de suivre une formation pratique et théorique VTC. Le test VTC se compose de deux parties : le test de connaissance théorique VTC et le test de connaissance pratique VTC. Veuillez noter que seuls les candidats ayant réussi l’examen théorique VTC peuvent passer l’examen pratique VTC. Le test de conduite professionnelle est d’une durée de 20 minutes approximativement. L’épreuve théorique se divise en 7 tests.