La question de la sécurité au travail est centrale pour préserver la santé des salariés et des visiteurs, au point où la réglementation sur ce point est particulièrement prolifique et sévère dans les sanctions encourues, en cas de manquement des instances dirigeantes. De nombreuses circulaires sont à appliquer pour sanctuariser le site d’une entreprise, en mettant l’accent notamment sur la signalétique : c’est le meilleur moyen de veiller à ce que tout le monde soit informé des mesures à prendre pour parcourir les lieux en toute sécurité. Dans cet article, nous allons donner de multiples exemples pour étayer ce propos et sensibiliser les responsables en entreprise sur l’importance d’adopter les panneaux adéquats aux endroits pertinents.

Les critères à prendre en compte

Le but d’un panneau ou de tout pictogramme servant à la signalisation est de réduire, nous l’avons vu, tout risque d’accident. Pour y parvenir, ils se doivent d’être à la fois intuitifs dans le contenu et visibles dans la forme. Cela va permettre particulièrement de pouvoir maîtriser le flux des passants en assurant qu’ils n’aillent pas dans des zones dangereuses ou non autorisées, ou bien permettre à ce que les secouristes puissent intervenir sans être entravés. C’est donc aux endroits stratégiques que la signalétique devra être installée en priorité. Les panneaux peuvent servir à signaler un danger potentiel, une obligation à respecter, une interdiction de passage ou d’action, ou tout simplement servir de support informatif.

Pour faire parvenir le plus clairement possible le message à celui qui regarde la signalétique, une codification existe en fonction de différents critères : la forme du panneau, la ou les couleurs utilisées, puis le pictogramme qui s’inscrit au centre. Il est possible de consulter une liste complète à cette adresse : https://www.seton.fr/panneaux-pictogrammes. Nous allons toutefois voir quelques exemples.

  • Signaler un danger : la forme triangulaire est préférée, avec une couleur jaune bordée de noir. Parmi les messages indiqués, on peut retenir le danger de se faire électrocuter ou brûler.
  • Interdire un comportement : ici nous avons une signalisation de forme ronde utilisant le rouge pour alerter d’une interdiction. Cela peut concerner la non-autorisation de fumer ou de vapoter à un endroit, ne pas allumer de feu ou encore interdire un passage en cas de sens unique.
  • Obligations diverses : au contraire de l’interdiction, la couleur utilisée est le bleu pour la même forme de signalétique avec des panneaux ronds. C’est principalement pour l’équipement de sécurité à avoir sur soi, des accès obligatoires oui encore des mesures de sécurité quant à l’utilisation de certaines machines.
  • Danger chimique : répandu dans les usines ou entrepôts où des produits dangereux sont stockés, ce type de panneaux est en losange en utilisant le rouge et le noir. Le danger peut être contre la faune et la flore, ou bien envers les êtres humains.
  • Voies d’évacuation : particulièrement important dans toutes les entreprises, quelles que soient leurs activités, il faut impérativement que le personnel puisse s’évacuer des locaux en toute sécurité et rejoindre le point de rassemblement. Dans ce cas, on utilise une signalétique de forme carrée sur fond vert.

D’autres panneaux et signalétiques existent en entreprise, comme l’indication sur l’accessibilité des personnes en situation de handicap, ou encore indiquer où se trouvent les zones de parking pour visiteurs et salariés.