Publié par Paddythèque

Du 11 octobre 2009 au 3 janvier 2010, le Magasin / Centre national d'Art contemporain (Grenoble) dresse le portrait de l'artiste suisse Olivier Mosset. La forme qui est celle de l'hommage rassemble les oeuvres de nombreux artistes sans jamais montrer le travail d’ Olivier Mosset lui-même...

 

L'œuvre d'Olivier Mosset - aussi radical qu'exigeant (ses cercles lors de son adhésion à BMTP, puis ses monochromes, ses toiles bichromes...) - ainsi que sa propension à considérer l’objet-peinture comme un ready-made assisté ont toujours séduit ses contemporains et continuent d'exercer une influence majeure sur la jeune génération.

Dévoiler une telle personnalité artistique et son engagement artistique se révèle un exercice délicat. Pour y parvenir, Yves Aupetitallot a pris le parti d'exposer des œuvres d'artistes de toutes générations : Andy Warhol, Stephane Kropf, Sylvie Fleury, Walter Steding, John Dogg, Christian Marclay, Carl Andre, Alix Lambert, Amy Granat, Janine Antoni, Walter Robinson, John Nixon, Ricardo de Oliveira, Christian Floquet, Lily van der Stocker, John Armleder, Laurie Parson, Cady Noland, Gavin Brown, le collectif 1m3...

Olivier Mosset entretient avec ces artistes des liens de voisinage au sein d'une famille de même sensibilité. Il collectionne leurs oeuvres, ou pratique l'échange ; sa collection formée de 200 pièces est en grande partie conservée au Musée de la Chaux-de-Fonds, au MAMCO de Genève, au Consortium de Dijon, et à Tucson.

Les salles du Magasin sont organisées autour de thèmes identifiés. Une première pièce présente ses racines, avec les gravures de Chardin données chaque année par son grand père à ses collaborateurs, ou le portrait de Grégoire Muller. Une autre rassemble les portraits d’Olivier Mosset à travers les photographies de Steven Parrino ou la peinture à l'acrylique de Walter Steding. Une autre pièce dévoile les citations, emprunts et copies (Hugo Pernet). Les ensembles qui suivent déclinent les peintures monochromes, les pièces au sol, et le lien indéfectible de l’artiste au monde du motocyclisme.

[Visuel : Steven PARRINO, Untitled, 1993. Courtesy Art & Public, Geneva]

 

 

Commenter cet article