Vous êtes en couple, et avez acheté votre voiture ensemble ; ou bien, pour une question de moyens ou de besoins, vous n’en utilisez qu’une pour deux. Vous vous questionnez au sujet de l’assurance automobile pour la voiture du couple ? Vous êtes sur le bon article. Sachez tout d’abord que cet article s’applique aussi au service d’assurance auto en ligne. 

L’assurance automobile à deux : les statuts

Avant toute chose, il convient de définir ce qu’est l’assurance automobile. Elle constitue une obligation légale pour « tout véhicule terrestre possédant un moteur », et ce, même si ce dernier ne roule pas (telle qu’une voiture au garage). Si les deux personnes du couple possèdent chacun, de manière individuelle, une voiture ; il conviendra de les assurer toutes deux séparément. Si les deux partis utilisent chacun la même voiture, alors, il est important de définir quelle catégorie de conducteurs ils constituent, selon votre fréquence d’utilisation :

  • Le conducteur dit « principal ». C’est, en règles générales, le souscripteur à l’assurance, et donc lui qui gère les démarches administratives telles que les paiements. C’est celui qui utilise fréquemment ou le plus la voiture.
  • Le conducteur dit « secondaire », quant-à-lui, est inscrit sur le contrat puisqu’il conduit régulièrement la voiture, mais n’a pas à s’occuper des démarches administratives ou des paiements. Il s’agit, le plus souvent, d’une personne de la famille – tel qu’un enfant ou le conjoint. Il bénéficie du même niveau de protection que le conducteur principal.
  • Enfin, il peut s’agir d’un conducteur occasionnel. Comme son nom l’indique, il conduit peu, uniquement à certaines occasions. On peut même employer le terme « prêt de volant » ici. Dès lors, son nom n’est pas inscrit dans le contrat, et il bénéficie d’un niveau de protection peu important comparé aux précédents statuts de conducteur.
  • Sachez qu’il est également possible qu’un contrat détienne deux conducteurs principaux. Chaque usager sera alors couvert au même titre, notamment en ce qui concerne les cas de dommages physiques / blessures corporelles.

 

Toutefois, nous vous déconseillons formellement de mentir sur votre fréquence d’utilisation du véhicule. En effet, dans le cas où un conducteur secondaire ou occasionnel conduirait trop régulièrement le véhicule ; la compagnie d’assurance peut décider de résilier le contrat instantanément, considérant cette pratique comme une fausse déclaration. Il convient donc de bien expliciter vos besoins et attentes avec l’assureur : vous comptez utiliser votre véhicule pour aller au travail ; pour un usage personnel ; pour les vacances uniquement ?…

 

Il pourrait vous être impossible de conduire à deux le véhicule où votre contrat ne le permettrait pas. En effet, il existe une clause, appelée « clause de conducteur exclusif » qui empêche le prêt du véhicule à qui que ce soit d’autre. Il vous serait alors impossible de rajouter votre conjoint en conducteur secondaire sur le contrat, puisque seul le souscripteur à l’assurance est légalement couvert et autorisé à conduire. Veillez donc à bien relire et vérifier vos contrats avant d’y souscrire. Dans ce cas précis, sachez qu’il est toutefois envisageable de supprimer cette clause ; ou de la rendre obsolète au moment de la souscription.