Vous êtes négociateur immobilier, mandataire immobilier ou commercial d’immobilier neuf : et si vous profitiez du portage salarial pour profiter du salariat tout en étant indépendant ? Découvrez dans cet article qu’est-ce que le portage salarial, en quoi il est intéressant dans le monde de l’immobilier et quelles sont ses limites. 

Qu’est-ce que le portage salarial ?

Le principe du portage salarial immobilier est constitué de trois parties : 

1. L’entreprise de portage salarial ;

2. La société cliente dans le portage salarial est le plus souvent une agence immobilière ou un réseau immobilier détenteur de la carte T ; 

3. Le salarié porté qui est l’agent commercial, négociateur ou mandataire immobilier. 

L’entreprise de portage salarial passe deux contrats : 

  • L’un avec le salarié porté. Ce contrat est un contrat de travail (un CDD ou un CDI).
  • L’autre avec la société cliente avec qui elle passe un contrat de prestation. Ainsi, la société cliente paie l’entreprise portage salarial qui en retour paie le salarié porté après un prélèvement de ses frais de gestion. 

Le salarié porté effectue sa prestation auprès de la société cliente. 

Il ne s’agit pas là de missions Intérim, car le salarié porté doit trouver seul ses missions et en définir les modalités avec la société cliente. Déchargé de ses tâches administratives et comptables, le salarié porté peut effectuer ses missions sans contraintes supplémentaires. 

Quels sont les intérêts de passer par le portage salarial immobilier ?

Défini juridiquement depuis le 2 avril 2015 dans le cadre d’une ordonnance, le portage salarial existe en réalité depuis une quarantaine d’années. Il s’adresse tout type de personnes travaillant ou souhaitant travailler dans l’immobilier.

Le portage salarial immobilier s’adresse aussi bien aux salariés qui souhaitent développer leurs propres activités, aux auto-entrepreneurs qui cherchent le statut plus stable de salarié, aux chercheurs d’emploi et aux testeurs de projets qui souhaitent commencer leur activité dans l’immobilier en toute sécurité sans avoir à subir les contraintes liées au statut d’auto-entrepreneur. 

En tant que salarié porté, le portage salarial immobilier vous permet de bénéficier de la sécurité sociale, d’une mutuelle ainsi qu’une prévoyance santé et de l’assurance retraite complémentaire cadre. Si vous êtes en CDD avec l’entreprise de portage salarial, en fin de contrat, vous percevrez des allocations chômage. Le salarié porté est également couvert par la responsabilité civile professionnelle de la société de portage. 

En plus de tout cela, l’entreprise de portage salarial prend en charge toutes les tâches administratives, comptables et fiscales. Ainsi, le portage salarial immobilier vous permet de ne pas établir vous-même le contrat de prestation auprès de la société cliente, votre propre contrat de travail, vos bulletins de salaire mensuels, de faire la gestion de vos frais de fonctionnement, la facturation de vos commissions auprès de vos clients ou encore la relance factures clients. Tout cela représente un gain de temps donc de l’argent. En tant que salarié porté, vous n’aurez plus besoin de faire appel à un expert-comptable qui a un coût extrêmement élevé.  

Les limites du portage salarial 

La seule limite du portage salarial est les frais relatifs à la gestion de votre activité au sein de l’entreprise de portage salarial. Cependant, tous les autres bénéfices et intérêts le compensent largement.